Author Archives: LaurentS

Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non, c’est Shakhriyar Mamedyarov !

Mamedyarov

 

Les Olympiades d’Istambul se sont terminées il y a quelques jours et l’équipe d’Arménie l’a emporté sur le fil, prouvant une fois encore qu’un bon team spirit vaut bien une centaine de points elo… Mais ma curiosité a surtout été attisée par le tableau des meilleures performances individuelles.

Il y a toujours des scores fabuleux dans ce tableau. Voyez-vous, c’est comme si pour certains joueurs, les Olympiades n’étaient qu’un vulgaire open , où ils « mangent » du grand-maître comme s’ils étaient de pauvres amateurs dans un open de week-end…. Lors des précédentes éditions, j’avais remarqué que les joueurs ukrainiens arméniens figuraient habituellement en bonne place dans cette liste (Ivanchuk étant l’un des usual suspects). Cette fois-ci, pas moins de 7 joueurs ont réalisé une performance au-dessus de 2800 elo ( !). Tout en haut du tableau, on retrouve le grand-maître azéri et ancien champion du monde junior Shakhriyar Mamedyarov avec une perf. à 2880 !

J’ai lu à plusieurs reprises que Mamedyarov était un joueur qui aimait les finales. Pourtant, quand j’ai eu l’occasion de voir quelques-unes de ces parties par le passé, j’ai toujours eu l’impression qu’il était une sorte de bulldozer sur l’échiquier, détruisant ses adversaires dans des feux d’artifice tactiques bien avant qu’une quelconque finale ne pointe son nez sur l’échiquier… Cette fois-ci, j’ai bien regardé toutes ses parties, et j’ai trouvé des exemples de jeu en finale assez impressionants : dans la partie ci-dessous, contre le champion chinois Wang Yu (qui n’est pas un manchot en fin de partie…), Mamedyarov montre avec beaucoup de brio comment coordonner ses fous pour escorter son pion passé jusqu’à la ligne d’arrivée.

 

Share

Is it a bird ? Is it a plane ? No, it’s Mamedyarov !

Mamedyarov

The Istambul team Olympiad finished a few days ago (Armenia made it again, proving that good team spirit is worth approximately 100 elo points…), and my curiosity led me to consult the top performers board.

You see, for some players, the Olympiad is like a super-open, and they crunch through their opponent’s ranks as an IM would brush off rank amateurs in a weekender… In the past, I’ve noticed Ukrainians and Armenians were usually ranked quite high on this list (with Ivanchuk one of the usual suspects). This time, no less than 7 players scored an over 2800-performance (!), with Azebaidjani ex-Junior World Champion Shakhriyar Mamedyarov getting the top honours.

I’ve read many times that Mamedyarov was an endgame lover, but when I happened to look at some of his games in the past, I had the feeling he was a kind of chess powerhouse trouncing his opponents with tactical fireworks before any endgame materialized on the board. But okay, I looked at all of his Olympiad games this time and I found some quite impressive endgame play : here, against Chinese champion Wang Yu (himself not a bad endgame player…) he shows a beautiful example of team play to push the little guy to the finish line.

 

Share